Bibliothèquesde Saint Jean de la Ruelle

Saint Jean de La ruelle
Vous êtes ici: Accueil Nos espaces Musique Lou Reed (1942-2013)

Lou Reed (1942-2013)

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer

lou reedLe chanteur, guitariste et compositeur de rock américain, ancien leader du groupe Velvet Underground, est mort à l'âge de 71 ans près de New York. Retour sur la carrière d'une icône de la culture américaine.

 

L'aventure Velvet Underground

 

Né en 1942 à Brooklyn, Lewis Allan Reed a connu une enfance aisée. Dès cinq ans, il s'adonne au piano, puis à l'adolescence il est pris par la passion du rock et du free jazz. En 1958 - il a alors 16 ans -, il enregistre "So Blue" dans le style "doo wop", qu'il affectionne.

Mais l'affaire de sa vie, c'est le groupe Velvet Underground, dont il était guitariste et chanteur, un groupe devenu légendaire même s'il n'a officiellement vécu que de 1965 à 1971. Au départ, il rencontre un bassiste classique gallois, John Cale, et ils enregistrent "You're Driving Me Insane" et "Cycle Annie" chantés par Lou Reed. Puis le guitariste Sterling Morrison, la chanteuse Nico, et la batteuse Maureen Tucker rejoignent le groupe. Ils font la musique de nombre de films d'amateurs ; une salle où ils enregistrent à Los Angeles est fermée pour "pornographie".

Véritable bête de scène, Lou Reed n'hésite pas à choquer un public généralement jeune, comme dans son chef d'œuvre "Heroin". Le groupe aborde des thèmes généralement noirs ou difficiles : tensions sociales, racisme, drogue, transsexualité, crime. Il fréquente alors Andy Warhol, le pape du pop art, chez qui le groupe se produit fréquemment au sein de la Factory.

Le premier album, contient des titres restés célèbres: "I'm Waiting for the Man", "European Son", "Sunday Morning", et bien sûr "Heroin". Peu prisé au début, ce groupe est considéré comme l'inspirateur du mouvement punk.

 

Il atteint le sommet en solitaire

 

Après la séparation du Velvet, il se lance seul dans la chanson et atteint en solitaire le sommet de sa carrière. En 1972, David Bowie produit l'album "Transformer", avec deux de ses titres les plus connus "Walk on the Wild Side" et "Perfect Day".

En 1972, il produit un disque en Grande-Bretagne, baptisé "Lou Reed", avec son chef d'œuvre, "Berlin". Trois ans plus tard, il s'essaie au bruitage électronique, sur les quatre faces du double album "Metal Machine Music". La critique y voit son suicide artistique. Néanmoins, il repart. En 1978, il sort "Take no Prisoners", et en 1985, il dénonce l'apartheid dans album "Sun City". En 1989, Lou Reed change de style, adoptant le "parlé chanté", avec "New York", hommage à sa ville natale. D'autres textes sont des combats contre le sida ou la pauvreté.

 

"Plus grand et plus fort que jamais"

 

Il retrouve son ami John Cale en 1990, et le Velvet Underground se reforme dans les années 1990 le temps d'une série de concerts, notamment en France. Mais Lou Reed s'éloigne peu à peu du grand public, s'isole. En 2000, il sort "Ecstasy", assurant ne s'être pas drogué depuis 20 ans. Le 12 avril 2008, il épouse sa compagne, l'artiste expérimentale Laurie Anderson.

Mais ce gros buveur et consommateur de drogues commence à fatiguer. En mai 2012, il subit une transplantation du foie à la Mayo Clinic de Cleveland, après avoir annulé cinq concerts prévus le mois précédent en Californie. "Je suis un triomphe de la médecine moderne", disait-il dans un message posté le 1er juin dernier sur son site Internet. "Je suis plus grand et plus fort que jamais", ajoutait-il. (France 2)

 

Cliquer sur les pochettes pour connaitre la disponibilité des documents :

OPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de noticeOPAC Détail de notice

 


 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Nouveautés cd

OPAC Nouveautés

 

  Nouveautés cd >>